Skip links

5 conseils pratiques pour maigrir pendant le mois de ramadan

On peut maigrir pendant le ramadan comme pendant toute autre période de l’année. En revanche le jeune rend l’amaigrissement plus complexe à mettre en place dans la pratique, car il faut d’une part contrôler son alimentation face à la faim, d’autre part adapter ses habitudes pour prendre un nombre de repas limité et à certaines heures fixes en plus de la gestion du sommeil qui rend encore plus difficile le contrôle de son alimentation.

Voici 5 conseils à suivre pour perdre du poids pendant ce mois sacré, ou au moins stabiliser son poids.

1. S’organiser :

Pour maigrir au Ramadan, il faut être organisé ! préparer son régime alimentaire à l’avance. De préférence être suivi par un professionnel.
La difficulté principale de l’amaigrissement pendant le ramadan est le contrôle de son alimentation face à la faim. Actuellement le ramadan a lieu en été et il s’agit donc d’un jeune prolongé pendant plus de 16 heures. La période de jeune prolongée durant toute la journée attise l’appétit et incite à faire des excès au repas du soir lors de la rupture du jeune.

Il est nécessaire de planifier son jeûne et réfléchir sur les aliments ou les plats que l’on va cuisiner/préparer pour le repas du ftour et shour. Au moment venu, on contrôlera davantage son alimentation et on mangera jusqu’à rassasiement sans avaler d’aliments trop gras, trop salés ou trop sucrés qui ont du mal à être digérés et dont les graisses sont vite stockées par le corps, surtout avant d’aller se coucher.

Boire beaucoup d’eau

Une fois que le Ramadan a commencé, il est conseillé de boire beaucoup d’eau avant de manger, pour réveiller l’appareil digestif et lui permettre de fonctionner.

Repas équilibrés

on fait attention à manger calmement en mâchant lentement. On fait la part belle aux protéines et légumes (riches en fibres) pour bien manger sans alourdir l’apport calorique de son repas, et augmenter sa satiété jusqu’au repas suivant. En guise d’exemple, on peut manger pour le s’hour quelques dattes, un morceau de pain avec un peu de beurre ou de fromage, deux œufs durs ou un morceau de viande ou un filet de poisson. Pour l’iftar, qui doit être plus conséquent, on peut avaler quelques dattes, un bol de harira, une portion de semoule, quelques légumes ainsi qu’un morceau de viande ou un filet de poisson.

Bien dormir

La gestion du sommeil est aussi difficile lorsque le ramadan se déroule en été puisque les nuits sont raccourcies. Le manque de sommeil créé une fatigue qui, additionnée à la faim, rends le contrôle de l’alimentation encore plus difficile.

Pour perdre du poids pendant le Ramadan, il est important de bien dormir car le manque de sommeil est une fatigue supplémentaire qui, additionnée avec la faim, rend le jeûne plus difficile à supporter. Ainsi, on dort 7 heures minimum par nuit et consomme l’iftar suffisamment tôt pour permettre à son corps de mieux le digérer et être davantage propice à se reposer. Si l’on ne peut rien changer à l’organisation des repas et que l’iftar se déroule plus tard qu’à l’accoutumée, on trouve le temps de faire une sieste l’après-midi pour compenser sa (future) nuit de sommeil trop courte.

5. Activité physique

Pendant le ramadan l’activité physique est déconseillée surtout pour des raisons d’hydratation et de manque d’énergie. La sudation (sueur) entraînera une perte d’eau qui peut être dangereuse surtout s’il fait chaud, et le manque d’énergie diminue la coordination et favorise les blessures.

Dans l’idéal on évitera toute activité physique si elle n’est pas indispensable. Si on tient à pratiquer un sport, on favorisera un effort de faible intensité et de courte durée ne provoquant pas la sudation (pour éviter la déshydratation) et ne nécessitant pas de mouvements complexes ou difficile à maitriser (pour éviter les blessures). Optez pour la natation ou autres activités loin du soleil.

Leave a comment